Alertes sanitaires - Virus Ebola

Alertes sanitaires

Virus Ebola

     
Généralités

Depuis le début 2014, une épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola sévit dans plusieurs pays d’Afrique de l’ouest. La flambée actuelle d’Ebola a démarré en Guinée en décembre 2013. La transmission s’étend désormais à la Guinée, au Libéria, au Nigéria et à la Sierra Leone. Au 4 août 2014, ces pays avaient notifiés 1711 cas (1070 confirmés, 436 probables, 205 suspects) et 932 décès (1).
Dans ce contexte, une réunion du Comité d’urgence du Règlement sanitaire international concernant la flambée de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest a eu lieu le 6 août dernier. Après avoir discuté et délibéré des informations présentées, le Comité a rendu l’avis suivant:

  • la flambée de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest constitue un «événement extraordinaire» et un risque pour la santé publique dans d’autres États;
  • les conséquences possibles d’une poursuite de la propagation internationale sont particulièrement graves compte tenu de la virulence de ce virus, de l’intensité de la transmission au niveau communautaire et à celui des établissements de santé, ainsi que de la faiblesse des systèmes de santé dans les pays actuellement touchés et ceux les plus exposés au risque;
  • une action internationale coordonnée est jugée essentielle pour renverser la tendance et mettre un terme à la propagation internationale du virus Ebola (1).
Si le risque d’importation du virus Ebola par le biais des voyageurs au sein de l’Union européenne ou en France est très faible, celui-ci ne peut être totalement exclu (2).
 
Définition du cas suspect :

Définition actualisée au 11 mai 2015

Recommandations de prise en charge des cas suspects :

En l’absence de traitement spécifique ou de vaccin, le respect de mesures de protection est le seul moyen de prévenir l’infection. Le Haut Conseil de la santé publique a publié des recommandations (avis du 10 avril 2014) pour guider la prise en charge de tout patient suspect de FHV Ebola : http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=414. Ce document décline successivement les modalités de validation des cas, les modalités de déclaration des cas et les mesures barrières d’hygiène attendues pour éviter la transmission croisée du pathogène. Ce document a été complété en date du 15 septembre par un avis complémentaire sur la gestion des déchets d’activités de soins à risque infectieux et assimilés (DASRIA), des excréta, des fluides biologiques issus de patients suspects, possibles ou confirmés de fièvre hémorragique virale (FHV) et, d’autre part,les mesures de sécurité biologique pour la prise en charge des échantillons biologiques des patients suspects de présenter une fièvre hémorragique liée au virus Ebola : http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=456.

Références

1- Déclaration de l’OMS sur la réunion du Comité d’urgence du Règlement sanitaire international concernant la flambée de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014. http://www.who.int/mediacentre/news/statements/2014/ebola-20140808/fr/
2- Fièvre hémorragique virale (FHV) à virus Ebola. http://www.invs.sante.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Fievre-hemorragique-virale-FHV-a-virus-Ebola
3- Conduite à tenir autour des cas suspects de fièvre hémorragique à virus Ebola. http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=414

En savoir plus

Maladie à virus Ebola : information à destination des professionnels de santé. Site du Ministère de la Santé.
Maladie à virus Ebola. Site de l'ARS de Franche-Comté