Alertes sanitaires - Entérobactéries productrices de carbapénémases

Alertes sanitaires

Bactéries hautement résistantes aux antibiotiques émergentes (BHRe)

RETOUR
Généralités

Nous attirons votre attention sur l’émergence et la diffusion de bactéries qualifiées d’hautement résistantes aux antibiotiques. Si ces bactéries hautement résistantes aux antibiotiques sont majoritairement importées en France métropolitaine à l'occasion de rapatriement sanitaire de patients en provenance de l'étranger, leur émergence et leur diffusion sont facilitées en France par deux phénomènes :

   • l’USAGE EXCESSIF DES ANTIBIOTIQUES à l’hôpital et en ville

   • la TRANSMISSION CROISÉE de ces bactéries liée au respect insuffisant des règles d’hygiène de base.


Données épidémiologiques (source InVS)

Episodes impliquant des entérobactéries productrices de carbapénèmases en France. Situation épidémiologique au 16 septembre 2013.


Conduite à tenir dans les établissements de santé :

1- Patient hospitalisé suspect d’être porteur de BHRe :

→ Patient ayant eu dans les 12 derniers mois une hospitalisation de plus de 24 h quel que soit le secteur ou de prise en charge dans une filière de soins spécifique (dialyse) à l’étranger.
→ Patient transféré d’un établissement sanitaire français et ayant été en contact avec un patient porteur de BHRe
→ Patient ré-hospitalisé ou admis dans une structure type EHPAD et ayant été antérieurement connu porteur de BHRe
→ Patient ré-hospitalisé ou admis dans une structure type EHPAD et ayant été au contact d’un cas porteur d’une BHRe

Rechercher systématiquement une hospitalisation à l’étranger lors de l’admission du patient, aux étapes de création de son dossier administratif et lors de l’interrogatoire médical.


2- Modalités de prise en charge d'un patient suspect :

Tout patient suspect est hospitalisé en chambre particulière + mise en place des précautions complémentaires contact (PCC) probabilistes + dépistage (écouvillonnage rectal) + signalement interne à l'EOH.

→ Message pour les microbiologistes : A l'issue du dépistage, toute souche présentant une sensibilité intermédiaire ou une résistance à la fois à une céphalosporine de 3ème génération et à l'ertapénème doit être envoyée au laboratoire l'hygiène du CHU de Besançon (laboratoire expert régional) pour identification du mécanisme de résistance. Recommandations pour la détection des souches d’ENTEROBACTERIES PRODUCTRICES DE CARBAPENEMASES (document mis en ligne le 10 mai 2012 et actualisé le 14 mai 2014)
→ Dans l'attente des résultats, le patient à risque est maintenu en PCC.


3- Signalement :

L'identification d'une BHRe (colonisation et/ou infection) relève du dispositif de signalement externe au titre du critère 1a. Le signalement doit être effectué sans délai sur l’outil dématérialisé de signalement e.sin.


Documents utiles :

Règlementation :
INSTRUCTION N° DGOS/PF2/DGS/RI1/2014/08 du 14 janvier 2014 relative aux recommandations pour la prévention de la transmission croisée des bactéries hautement résistantes aux antibiotiques émergentes

Recommandations :
Prévention de la transmission croisée des « Bactéries Hautement Résistantes aux antibiotiques émergentes » (BHRe). Rapport du Haut Conseil de la Santé Publique. Juillet 2013.

Outils de communication développés en région :
→ Document de synthèse :
Informations sur les bactéries hautement résistantes aux antibiotiques émergentes. Version 1 – Mars 2013

→ Affiches :
Favoriser la communication entre l’usager et le professionnel de santé. A propos des bactéries hautement résistantes aux antibiotiques. Semaine sécurité des patients 2012
Prévention des Bactéries Hautement Résistantes aux Antibiotiques émergentes (BHRe) : connaître les points critiques pour prévenir leur émergence et leur diffusion. Semaine sécurité des patients 2013

RETOUR