Alertes sanitaires - Coronavirus (HCoV-EMC)

Alertes sanitaires

Nouveau coronavirus (HCoV-EMC)

 
       
Situation épidémiologique
 
  Un nouveau Coronavirus (MERS-CoV) a été identifié en septembre 2012 en Arabie saoudite. Au 13 mai 2013, 34 cas d’infection au nouveau coronavirus ont été rapportés dans le monde. La grande majorité des cas (n=26) ont été identifiés dans la péninsule arabique et 8 cas ont été identifiés en Europe : 4 au Royaume Uni, 2 en Allemagne et 2 en France. La plupart de ces patients ont voyagé dans la péninsule arabique. Certains ont développé la pathologie aprés avoir été exposés à un cas symptomatique. Ces éléments suggèrent l’existence d’une transmission interhumaine de l’infection.
Dans ce contexte, il est demandé aux cliniciens d'être vigilants et de savoir suspecter ces infections face à des signes de pneumopathie chez des patients revenant récemment de zones à risque. L'épidémie d'infection à nouveau coronavirus est toujours en cours dans la Péninsule Arabique. Dans le contexte actuel de retour du pélerinage du "Hadj", il conveint de maintenir une vigilance renforcée vis-à-vis du MERS-CoV car la possibilité de retour sur le territoire d'une personne porteuse du virus ne peut être exclue. Ainsi le 29 septembre 2014, l'Autriche a rapporté un cas d'infection à coronavirus chez une femme en provenance d'Arabie Saoudite.
Situation épidémiologique publiée par l'InVS au 30 avril 2014
 
Définition d'un cas possible (définition mise à jour le 19 juin 2013) :
 
a) Toute personne ayant voyagé ou séjourné dans les pays suivants : Arabie Saoudite, Bahreïn, Emirats Arabes Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweït, Liban, Oman, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens occupés, Yémen, qui, au cours des 14 jours après son retour, a présenté des signes cliniques et/ou radiologiques de détresse respiratoire aiguë (SDRA) ou d’infection du parenchyme pulmonaire, incluant une fièvre =38°C et de la toux,sans autre étiologie identifiée pouvant expliquer la pathologie.
Pour les personnes immunodéprimées ou présentant une pathologie chronique, il faut considérer également la survenue d'un syndrome fébrile avec diarrhée et/ou tableau clinique sévère.
b) Tout contact (ex : famille, soignants) d’un cas possible ou confirmé, ayant présenté une infection respiratoire aigüe quelle que soit sa gravité, dans les 14 jours suivant le dernier contact avec le cas possible/confirmé pendant que ce dernier était malade (i.e symptomatique). Pour les contacts immunodéprimés ou présentant une pathologie chronique, considérer également la survenue d’un syndrome fébrile avec diarrhée et/ou tableau clinique sévère.
Recommandations de prise en charge des cas suspects 
  1. Prise en charge de tout cas suspect organisée d’emblée sans orientation préalable vers les secteurs d’accueil des urgences
  2. Mise en place et respect des mesures barrières (précautions "Air" et "Contact") recommandées par le Haut Conseil de la santé publique (cf lien infra)
  3. Signalement sans délais des autorités sanitaires (ARS Franche-Comté + InVS) de tout cas répondant aux critères (cliniques et épidémiologiques) retenus pour la définition d'un cas possible
  4. Dés que le cas est classé comme "possible", le prélèvement naso-pharyngé (mode opératoire rappelé pages 3 et 4) est adressé dans les meilleurs délais au CNR (cf coordonnées infra).

Coordonnées COROSS, ARS Franche-Comté :
Téléphone : 03 81 65 58 18
Fax : 03 81 65 58 65
Adresse électronique : ars25-alerte@ars.sante.fr
Coordonnées InVS :
Téléphone : 08 20 42 67 15 (7 jours/7, 24 h/24)
Adresse électronique : Alerte@invs.sante.fr
 
Coordonnées des centres nationaux (CNR) de référence influenzae
CNR coordonateur :
Institut Pasteur
Unité de génétique moléculaire des virus à ARN
Département de virologie
25, rue du Docteur Roux
75 724 Paris cedex 15
Téléphone : 01 45 68 87 25
Fax : 01 40 61 32 41
CNR laboratoire associé :
Hospices civils de Lyon
Laboratoire de virologie Est
Institut de microbiologie
58, boulevard Pinel
69677 Bron cedex
Téléphone : 04 72 12 96 57
Fax : 04 72 12 95 00